MARIE-JOSÉE ROY • photographe • Bas-Saint-Laurent • 418-605-1763..........................................

En transit, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy


 

projets photos


retour à l'index
  hasards necessaires, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy 1/6

En transit

Native du Bas-Saint-Laurent, j’ai quitté la région pour m’établir en milieu urbain dès l’âge de 18 ans. C’est la ville et ses différentes communautés qui m’ont modelée pendant presque trente ans. Maintenant installée en permanence depuis plus de trois ans dans mon lieu de naissance au Bas-Saint-Laurent, le contraste entre ces deux environnements est constamment dans ma tête. La quiétude de la vie rurale me rappelle le trafic incessant des rues passantes de la métropole, tandis que les paysages du bord du fleuve qui s’étendent à perte de vue font écho aux séries de triplex de la ville qui s'embrassent les uns les autres, sans révéler un îlot de verdure. Deux réalités, paradoxe d’une vie!

Le projet En transit se veut une installation photographique qui cherche à conserver la seule mémoire qui me reste de rencontres significatives qui ont eu lieu, à différents moments de ma vie, avec des personnes croisées au hasard de mes déplacements. Un portrait réalisé de cet instant devient l'unique souvenir qui me reste d’eux. Ces images sont précieuses. Je m'efforce de les préserver, de les garder avec moi.

En utilisant des techniques de transfert d’images, ces portraits se retrouvent sur des matériaux qui servent habituellement à protéger des bris les biens qui nous sont chers lors d’un déménagement. Ce projet est aussi une tentative de sortir la photographie de son cadre habituel. De transformer l’image en objet.

Les photographies utilisées dans le projet En transit reflètent la candeur que ces inconnus ont démontrée, se révélant tels qu’ils sont devant ma caméra, l’instant d’une brève rencontre. Ces heureux hasards que je cherche à provoquer sont au cœur de ma démarche artistique. Les portraits qui en découlent témoignent de petits moments d’authenticité.

Notre quotidien est rempli d’images. La télévision, le téléphone intelligent, les panneaux publicitaires sur l’autoroute. Combien de ces images affichent la banalité d’une simple rencontre, d’un instant singulier qui se présente trop peu souvent. La photographie n’a pas pour principal projet de reproduire le visible, mais celui de rendre visible quelque chose du monde, quelque chose qui n’est pas nécessairement de l’ordre du visible*.

* La photographie; André Rouillé, collection Folio essais; Gallimard, p.382.

Le projet En transit a d'habord été exposé en tant qu'installation dans le câdre de l'exposition Les Flâneurs sur la route organisée par Voir à l'est, du 1 septembre au 1 octobre 2017. Nathalie Le Coz en était la commissaire.